La pression artérielle, parfois appelée à tort “tension nerveuse”, correspond à la pression exercée par le sang, pompé par le cœur contre les parois des artères. La pression artérielle représente la force qui permet de faire circuler le sang à travers tous les organes. En cas d’hypertension artérielle, lorsque la tension est trop élevée, le cœur doit alors fournir plus d’efforts. L’hypertension artérielle signifie que les chiffres de pression artérielle sont anormalement élevés. La pression artérielle se décompose en 2 valeurs, la pression artérielle systolique, la maximale et pression artérielle diastolique, la minimale. La pression artérielle s’exprime donc par deux chiffres. Les valeurs de pression artérielle, plus communément appelée tension artérielle, sont indiquées en cm de mercure (Hg).

Un patient est considéré comme hypertendu si, au cours de trois visites dans un intervalle de 3 – 6 mois, une mesure de la tension artérielle effectuée à 2 reprises donne des résultats supérieurs ou égaux à 140 mmHg pour la Pression systolique et/ou des résultats supérieurs ou égaux à 90 mmHg pour la Pression diastolique.