Accueil > Informations médicales > Le spina bifida de A à Z > Troubles génito-sexuels > Orchiépididymite aiguë

Vous n'êtes pas connecté(e).

S'inscrire | Se connecter
Actualités

Dernier article publié :

Lettre N°144 - Décembre 2016

Facebook Twitter
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Orchiépididymite aiguë

Elle est très difficile à différencier d’un cas de torsion, d’où la règle absolue d’intervenir d’urgence dans tous les cas de syndrome douloureux scrotal aigu pour ne pas passer à côté d’une torsion. Elle peut aussi bien survenir chez le nourrisson que chez le grand enfant.

Grosse bourse inflammatoire aiguë d’emblée, souvent avec syndrome infectieux général, fièvre à 38° - 39° et signes urinaires (dysurie, brûlures mictionnelles). On peut parfois sentir un gros épididyme coiffant un testicule normal. Ces signes ne sont pas toujours aussi caractéristiques. L’orchite, souvent bilatérale, est rare avant la puberté.

Dans les cas d’infections urinaires de neurovessies la répétition de cette infection peut mettre en jeu la fertilité.

Dernière mise à jour : 2010-12-27 09:52:16
2011-2017 © www.spina-bifida.org - Tous droits réservés
Conditions Générales d'Utilisation | Nous contacter | Contacter le webmaster | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0