Accueil > Informations médicales > Le spina bifida de A à Z > Neurochirurgie > Hydrocéphalie

Vous n'êtes pas connecté(e).

S'inscrire | Se connecter
Actualités

Dernier article publié :

Lettre N°145 - Mars 2017

Facebook Twitter
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Hydrocéphalie

Qu’est-ce que c’est ?

L’hydrocéphalie est une accumulation de liquide rachidien dans les ventricules de l’encéphale qui entraine une compression du cerveau (encéphale).

Les causes sont variées. Chez le patient porteur d’une myéloméningocèle, l’hydrocéphalie est essentiellement due à un obstacle à l’écoulement du liquide cérébro-spinal (sténose de l’aqueduc, malformation de Chiari), plus rarement secondaire à une méningite. On considère qu’environ 85 % des patients porteur d’une myéloméningocèle sont atteints d’hydrocéphalie.

L’hydrocéphalie en vidéo par le Magazine de la Santé (France 5)

Traitement

Le traitement habituel de l’hydrocéphalie du patient porteur d’une myéloméningocèle, et qui a fait depuis longtemps la preuve de son efficacité, est la dérivation interne (valve).

Depuis quelques années, les patients peuvent (sous certaines conditions) être traités par ventriculo-cisternostomie (VCS). Il s’agit d’une technique endoscopique, qui permet d’éviter la mise en place de la valve.

La circulation du Liquide Céphalo-Rachidien (LCR)

Le cerveau est protégé par le liquide céphalo-rachidien de l’encéphale comme les flèches noires le montrent qui absorbe et amortit les mouvements ou chocs. (2).

Le LCR est un liquide clair constitué d’eau, de protéines et de glucose qui fournissent l’énergie nécessaire au cerveau et aux agents qui protège le cerveau contre les infections.

Le LCR est sécrété dans des formations vasculaires appelés les plexus choroïdes (1).

Le LCR s’écoule des ventricules latéraux vers les 3e et 4e ventricules puis descend vers la moelle épinière.

Le LCR s’écoule à l’arrière de la moelle épinière puis passe dans le canal central avant de remonter à l’avant du rachis aidé par les mouvements vertébraux (3).

Le LCR est réabsorbé dans le sang par les granulations arachnoïdiennes qui font partie des méninges qui communiquent sous le crâne avec les veines grâce aux sinus (4).

Dérivation interne (valve)

La valve proprement dite est une prothèse qui permet de réguler la pression et/ou le débit du liquide intra-ventriculaire.

Il existe trois grandes familles de valves :

- valve à pression différentielle : un mécanisme (dont la pression de "fonctionnement" est fixée lors de la fabrication) permet de maintenir constante la pression de part et d’autre de la valve, c’est à dire entre les ventricules et la cavité où va s’écouler le liquide. Il existe trois types de pression : basse, moyenne et haute pression. Il s’agit des valves les plus couramment utilisées.

- valve programmable : il s’agit d’une valve dont la pression d’ouverture (c’est à dire "fonctionnement") peut être modifiée de l’extérieur. La pression peut être ajustée si elle ne convient pas. Il s’agit donc d’une valve à pressions différentielles.

- valve à régulation de débit : le débit du liquide va être maintenu constant quelque soit son niveau de pression.

Quel que soit le mode de fonctionnement de la valve, d’autres critères interviennent : la forme et la taille de la valve. En fonction de l’âge du patient, les risques (nécrose de la peau ou migration par exemple) ne seront pas les mêmes. Ces critères vont également conditionner le site d’implantation du matériel (cuir chevelu, région cervicale).

La valve va être connectée en amont à un cathéter ventriculaire (tube flexible en silicone) situé dans le ventricule, puis à un cathéter distal (également en silicone), dont la longueur va dépendre du site où l’on souhaite que s’écoule le liquide (péritoine ou coeur).

Haut de page
Dernière mise à jour : 2012-10-03 11:28:40
2011-2017 © www.spina-bifida.org - Tous droits réservés
Conditions Générales d'Utilisation | Nous contacter | Contacter le webmaster | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0