Accueil > Informations médicales > Le spina bifida de A à Z > Troubles génito-sexuels > Ectopie testiculaire (cryptorchidie)

Vous n'êtes pas connecté(e).

S'inscrire | Se connecter
Actualités

Dernier article publié :

Lettre N°144 - Décembre 2016

Facebook Twitter
Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Ectopie testiculaire (cryptorchidie)

Qu’est-ce que c’est ?

L’ectopie testiculaire est aussi dite "position cachée des testicules", il s’agit de la situation topographique anormale d’un organe.

Au cours du développement de l’embryon le testicule est situé au contact du diaphragme primitif puis migre dans la partie moyenne de l’abdomen avant de descendre dans les bourses. L’ectopie testiculaire peut être uni ou bilatérale. L’ectopie inguinale se traduit par un vide uni ou bilatéral dans les bourses ou l’absence de un ou deux testicules.

Conséquences

La position anormale du testicule entraîne à la puberté une atrophie de l’organe avec défaut de sécrétion de spermatozoïdes. Une intervention chirurgicale (orchidopexie) permet d’y remédier.
Les garçons nés à terme ont 3 à 4 % de risque d’être cryptorchides, en sachant que les testicules peuvent achever leur descente dans le scrotum jusqu’à l’âge de 6 mois. En cas de cryptorchidie unilatérale (d’un seul côté), le testicule en place suffit à assurer la fertilité.

Prévention

L’intérêt des examens et analyses complémentaires se discute en raison de leur efficacité. Ils sont inutiles en cas de testicule palpable dans la région inguinale et très peu fiables en cas de testicule non palpable, certains examens (échographie, scanner, IRM) peuvent cependant être demandés afin de localiser le testicule dans l’abdomen. Dans tous les cas, l’intervention chirurgicale, simple avec peu de complications, est nécessaire. Réalisée sous coelioscopie, grâce à une caméra introduite dans l’abdomen par une incision très petite.
La cause de cette insuffisance de migration reste aujourd’hui inconnue : mauvaise irrigation artérielle, compression par une hernie associée...
Dans le cas des personnes atteintes de spina bifida, vérifier que les 2 testicules soient bien descendues dans les bourses. Une ectopie testiculaire non traitée peut entraîner vers 30-35 ans un cancer des testicules.

Dernière mise à jour : 2010-12-27 09:06:51
2011-2017 © www.spina-bifida.org - Tous droits réservés
Conditions Générales d'Utilisation | Nous contacter | Contacter le webmaster | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0